Chants polyphoniques sardes – Tenores de Orosei

  • Dimanche 16 février, 10h à 12h puis 14h à16h
  • Lundi 17 février, 9h à 11h
  • Mardi 18 février, 10h à 12h

Objectifs :

Les informations sur l’origine du chant « a tenore » sont trop vagues pour permettre de le dater précisément. Ce chant semble avoir pour origine l’imitation de la nature : « Su bassu » imiterait le bœuf, « sa contra » la brebis, « sa mesu voche » l’agneau, alors que le soliste symbolise l’homme, qui est parvenu à dominer son environnement. Ce stage est une occasion de découvrir et s’initier à ces quatre voix ainsi qu’aux techniques harmoniques du chant « a tenore ».

Les enseignants :

Tore Mula (« voche »), Alessandro Contu (« Basso »), Alessandro Fadda (« cronta ») et Francesco Mula (« mesu voche ») sont les quatre voix de la formation Tenores de Orosei.
Internationalement reconnus dans le domaine de la musique ethnique et religieuse, ils sortent en 2018 leur deuxième album intitulé « A Pitzinnu mi torro », composé de quatorze titres du répertoire traditionnel sacré de Orosei.