Hélène Escriva

euphonium
Hélène Escriva

Hélène débute l’euphonium à l’âge de 6 ans au CRD du Tarn. Quelques années plus tard elle entre au CRR de Toulouse et y obtient en 2011 le premier prix mention Très Bien à l’unanimité avec les félicitations du jury.

Depuis 2012, elle poursuit ses études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Philippe Fritsch et de Jean-Luc Petitprez.

A l’âge de 18 ans, elle remporte la médaille d’or du Concours Européen des Jeunes Solistes du Luxembourg et deux fois les premiers prix du Concours National de tuba-euphonium-saxhorn de Tours en 2011 et 2013.

Elle se produit en récital à de multiples reprises avec piano à l’euphonium mais aussi à la trompette basse et joue en soliste avec de nombreuses formations telles que l’Ensemble Instrumental de l’Ariège, le Brass Band de Toulouse, et diverses formations d’ensembles à vent.

Elle est également sollicitée en tant que professeur d’euphonium lors de master class (stage Epsival, Reims) et est nommée professeur intervenante en milieu scolaire dans le 7ème arrondissement de Paris dans le cadre de la formation DEMOS.

En 2013, elle est choisie pour intégrer l’académie d’été de l’Orchestre Français des Jeunes à l’euphonium et à la trompette basse et travaille aussi avec des orchestres prestigieux comme l’Orchestre National du Capitole de Toulouse sous la direction de Tugan Sokhiev, l’Orchestre de l’Opéra National de Paris ou encore l’Orchestre de Franche Comté/Opéra de Rouen à la trompette basse qu’elle pratique depuis 2013.

Hélène fait partie de cette jeune génération de tubistes curieux et dynamiques qui souhaitent donner une place de choix à l’euphonium et au saxhorn à travers la musique d’ensemble. Elle est à l’origine de multiples et divers projets dont le Cèpetuor (ensemble de cuivres toulousain) et l’Ensemble à Vent Français et le Sextet Sax qui ont pour but d’encourager la création d’un répertoire nouveau.