Alabina chanteuse : quelle est l'histoire d'Ishtar ?

Alabina chanteuse : quelle est l'histoire d'Ishtar ?
Sommaire de l'article

Quand on définit aujourd'hui la musique comme un ensemble d'œuvres ayant vocation à toucher la sensibilité et les émotions d'un grand public, quelque soit la culture d'appartenance, l'histoire d'Ishtar la chanteuse d'Alabina a certainement beaucoup à enseigner. C'est ce que nous fait découvrir le présent article : la vie et la carrière de l'artiste.

Comment se sont formés la chanteuse Alabina et son groupe ?

L'éclosion de la chanteuse Alabina et son groupe fit suite à sa rencontre en France, avec le producteur français Charles Ibgui, venu la voir en concert. Impressionné par la voix extraordinaire d'Ishtar, il la présenta à un groupe de gitans, Los Niños de Sara. Ishtar est devenue la chanteuse espagnole connue du groupe. La quintette s'est mise à créer du son, une musique multiculturelle, associant de la musique arabe, espagnole, hébraïque, française et tzigane avec des paroles dans ces différentes langues et un rythme électro.

Quelles sont les meilleures chansons de la chanteuse d'Alabina ?

Parmi les meilleures chansons d'alabina chanteuse, on peut citer :

  • Alabina de 1996 ;
  • baila maria de 1996 ;
  • Choukrane en 1999 ;
  • Horchat Hai Caliptus de 2000 ;
  • Last kiss de l'an 2000 ;
  • Salma ya salama en 2005 ;
  • Habibi de Mis Amores en 2005 ;
  • Olé y ola de 2007 ;

À noter que le single "Ole y ola" a atteint la 19e place des charts français en 1997. De son côté, la chanson "Alabina" a passé 21 semaines parmi les plus populaires. D'autres albums comme "Ya Mama, Ya Mama", Baila, De la Noche a la Mañana et vengan ont également fait la popularité de la chanteuse.

De la vie de la chanteuse d'alabina

De son vrai nom Eti Zach, Ishtar la chanteuse d'alabina est née le 10 novembre 1968 à Kiryat-Ata –district de Haïfa– en Israël. Elle a des origines marocaine et égyptienne. Ishtar Alabina a été élevée par une mère égyptienne et un père marocain d'origine espagnole. Elle et ses deux sœurs, parlant à la fois arabe et hébreu, ont été entourées de musique juive connue dès leur plus jeune âge. Le talent musical d'Ishtar semble avoir hérité de sa famille. Elle tire d'ailleurs son nom de scène de sa grand-mère, d'après l'ancienne déesse perse de la fertilité. Ishtar n'avait que 14 ans quand elle commençait à se produire professionnellement. À 20 ans, elle se débrouillait déjà pas mal, en chantant dans plusieurs clubs locaux. Talent vocal, passion pour la musique, charisme et beauté sur scène... Ishtar avait tout pour s'offrir un succès mirobolant auprès du public international. Cela ne l'a tout de même pas empêché de donner naissance en 2007.

Du succès professionnel d'Ishtar

  1. De retour d'un voyage en Israël, Ishtar décidait de rendre visite à un ami en France. Tombée sous le charme du pays et le cadre professionnel qui lui était offert, elle y érigea domicile. Elle a d'abord travaillé en tant que choriste d'une pléiade d'artistes connus dont le groupe Kaoma –célèbre pour avoir lancé l'engouement "Lambada"–, Tonton David et Julien Clerc. Une fois avec son clan de production Los ninos de Sara, Ishtar s'ouvrit grandement le chemin du succès. Le groupe français semblait avoir trouvé la formule parfaite pour franchir les clivages culturels et religieux. Les reprises de classiques arabes traditionnels influencées par la danse d'Alabina plaisaient à des millions de fans. Los ninos de Sara doit en réalité, une grande partie de son succès multiculturel, au charisme indescriptible de la chanteuse. Enthousiaste et exubérante sur scène, ishtar s'est forgé une réputation plus qu'admirable sur la scène live. Six "6" mois seulement après la sortie de leur premier album, le groupe s'est produit dans plusieurs des enceintes françaises et américaines les plus célèbres :
  2. New Morning, Olympia et Palais des Congrès de Paris, France ;
  3. Hammerstein, Beacon et Summerstage Central Park –New York– ;
  4. Greek Theatre et Universal Theatre –Los Angeles– ;
  5. Wolf Trap –Washington–;
  6. Alladin et Caesar's –Las Vegas–.

Et ce n'est pas tout. De nombreux autres pays du monde ont reçu le passage de la chanteuse d'alabina et son groupe –Espagne, Russie, Italie, Israël, Arménie, Australie, Suède, Afrique, Grèce, Inde, Mexique, Panama, Roumanie, Pologne, Royaume-Uni et Brésil–. L'album Sahara en 1998 et ses 11 titres, l'album de compilation d'Alabina, "L'Essentiel" –qui comprenait une reprise du classique de Jean-Jacques Goldman "Comme toi"–, alabina habibi, l'album "Truly" etc, les disques de la chanteuse d'alabina se vendaient comme des petits pains au plan international.

Poursuivez votre exploration musicale :
Artiste/interprète
Selim Mazari : quel est son parcours ?

Sélim Mazari est un musicien avec une maîtrise épatante de la science acoustique. Il se plaît à jouer des tonalités et sonates des classiques les plus...