Gerard berliner : qui était vraiment cet artiste ?

Gerard berliner : qui était vraiment cet artiste ?
Sommaire de l'article

Pour ceux qui l'ont connu et apprécié dans l'univers artistique français, ils ne cesseront jamais de ruminer le départ prématuré de l'artiste. Gérard Berliner a honoré de sa belle et courte carrière, la culture en France et dans divers domaines : musique, théâtre, etc. Découvrons dans le présent article, Gérard Berliner, dans sa vie personnelle et sa carrière d'artiste.

Qui était Gerard Berliner ?

Raymond Berliner, de son nom d'artiste Gérard Berliner était un chanteur, auteur, compositeur et acteur français né le 5 janvier 1956 à Paris, dans le quartier populaire de Ménilmontant. Il commençait sa carrière artistique à l'âge de 13 ans, parallèlement à une carrière d'acteur, avec au final une discographie bien enrichie. Personnellement, Gérard est père de deux enfants et frère du fameux gangster bruno berliner. Ce dernier, autrefois membre de la bande des postiches, defrayait la chronique en France pour avoir commis divers braquages de banque. Gérard Berliner décède le 13 Octobre 2010, des suites d'une crise cardiaque soudaine dans sa 54ème année.

Quelles sont les chansons les plus connues de Gérard Berliner ?

Parmi les chansons les plus connues de Gérard Berliner, l'album Louise de 1982 est celui qui a marqué le grand tournant dans sa carrière musicale. Le morceau composé par Frank Thomas a été vendu à plus de 1,5 million d'exemplaires à travers le monde. En dehors de ça, les chansons suivantes ont fait la célébrité de gerard berliner :
- Les Amants d'Oradour, • 1 995
- Adieu, beaux jours de mon enfance • 2 006
- Aimer, c'est plus que vivre • 2 006.

Quelle a été la carrière de l'artiste ?

Gérard Berliner faisait ses débuts de scène à 13 ans. Il jouait acteur dans de petits rôles de cinéma et de théâtre, avant de s'inscrire à des cours d'art dramatique de Claude Viriot. À part le spectacle, Gérard était aussi un grand passionné de musique. Alors, après avoir géré un stand de disques de musique dans un marché à puces, le musicien fit des débuts très prometteurs sur l'arène musicale. Il s'agit de son album Pour toi je veux vivre de 1974. Il fit ainsi sa première tournée avec le podium Europe 1. Parallèlement, Gérard apparut plusieurs fois dans les émissions de variétés, produites par Gilbert Carpentier et Maritie. L'occasion pour lui de rencontrer de nombreux acteurs et compositeurs de la musique française du temps. En 1978, Gérard Berliner sautait aux yeux de Serge Lama, qui décidait de le faire passer en prélude de ses concerts. Peu de temps après, la chanteuse et pianiste française Marie-Paule Belle le fit aussi passer en ouverture de son spectacle à l'Olympia. En 1982, soit 4 ans après, Gérard Berliner fit la rencontre du parolier Frank Thomas : celui-là qui va le propulser aux premiers rangs de la musique française, grâce à la chanson louise berliner susmentionnée. En octobre 1983, Berliner assurait pendant un mois, les ouvertures de concerts live de l'astre de musique Juliette Gréco à l'espace Cardin de Paris. Fin 1983 et 1984, le musicien sortit respectivement les deux albums suivants, coécrits avec Frank Thomas : Je porte ma vie et La mémoire profane. Ces albums étaient irréprochables d'un point de vue artistique. Mais ils n'ont pas connu le succès commercial de Louise. La carrière artistique du chanteur a été ensuite pointillée de quelques difficultés, dans lesquelles il se contentait d'alterner entre séries télévisées et concerts live dans des salles de concerts à Paris. Ce n'est qu'en 1990 que Gérard Berliner enregistrait d'autres titres d'albums comme : De toi à moi de 1990 et Le vertige des fleurs de 1992 produits par lui même, ou Chien de voyou de 1994 conçu par Charles Aznavour. Mais la cerise sur le gâteau viendra en 1997, lorsqu'il rencontrait artistiquement, celui qui appellera « l'homme de sa vie » : Victor Hugo. En effet, Gérard Berliner fut chargé de l'écriture et de la présentation en plusieurs saisons, du spectacle mi-chant et mi-dramatique, Mon alter Hugo. Ce dernier a illuminé en live à Paris, sous la tour Eiffel le 14 juillet 2002, à l'occasion des festivités du bicentenaire d'anniversaire du poète français victor hugo. Gérard Berliner fera un spectacle pareil en hommage à serges reggiani. Le chanteur reprit avec enthousiasme le répertoire de Serge Reggiani, sans jamais tomber dans le piège de l'imitation. Les mélodies du spectacle Serge Reggiani sont d'une profondeur et d'une sensibilité rares. Chapeau l'artiste.

Poursuivez votre exploration musicale :
Artiste/interprète
Qui est Trevor Pinnock ?

Les années 1900 ont été celles d'un air de renouveau sur la musique mondiale, avec l'entrée sur scène de plusieurs musiciens dotés de talents ahurissa...