Orchestre philharmonique : comment ça marche ?

Orchestre philharmonique : comment ça marche ?
Sommaire de l'article

Comme le disait Riccardo Muti, l'orchestre philharmonique est la plus belle métaphore de la société actuelle : Chacun est indispensable, mais doit savoir s'effacer pour faire émerger une réalité supérieure. Le présent article vous decrit ce fonctionnement interactif et collégial de l'orchestre philharmonique en musique.

Quels sont les différents instruments d'un orchestre philharmonique ?

L'orchestre philharmonique comprend 4 catégories d'instruments :

  1. les instruments concerts à cordes : le violon, l'alto, le violoncelle, la contrebasse et la harpe ;
  2. les instruments concerts à bois : le piccolo, la flûte, le hautbois, le cor anglais, la clarinette – basse et petite –, le basson ;
  3. les instruments concerts à cuivres : le trombone, la trompette, le tuba, le cor d'harmonie ;
  4. les percussions : la caisse claire, la grosse caisse, le tambour de basque, le piano, le xylophone, tams et gongs, le triangle, la célesta et les cymbales frappées.

Quelle différence entre un orchestre symphonique et un orchestre philharmonique ?

La différence est celle-ci : pendant que la philharmonie met l'accent sur les organisateurs et le public, la symphonie mise principalement sur le son et la création musicale. Dans la pratique, il n'y a pas de différence entre un orchestre symphonique et un orchestre philharmonique. Ce sont deux notions très interchangeables utilisées pour désigner la collégialité d'un concert. Mais en creusant plus loin, les mots philharmonique et symphonique ne vont pas exactement dans la même direction, autour de leurs rapports avec l'orchestre. Ils ont été adoptés par des personnes ayant des priorités différentes lors de la constitution des ensembles.

Comment fonctionne l'orchestre philharmonique ?

L'orchestre philharmonique moderne a connu une ascension fulgurante depuis son avènement dans les villes européennes, plus précisément de la France et de la Grande-Bretagne, aux XVIIe et XVIIIe siècles. Ce modèle de concert en musique provient des anciens orchestres de chambre qui jouaient dans les operas et les palais des tribunaux. Au départ, l'orchestre philharmonique était juste une association musicale composée d'amateurs de musique, qui n'étaient pas obligés d'être des musiciens. Aujourd'hui, cette perception a complètement disparu et le concert philharmonique équivaut à l'orchestre symphonique. En effet, l'orchestre philharmonique est le groupe de musique le plus élevé de la culture occidentale. Il est constitué d'un ensemble d'instruments arrangés, de telle sorte que les différents groupes d'instruments interviennent en même temps dans le cadre d'un même concert, c'est-à-dire à l'unisson. Pour obtenir ce résultat, les musiciens qui composent l'orchestre philharmonique adaptent leurs techniques de jeu et obéissent au signal du chef d'orchestre. On peut dénombrer entre 95 et 106 interprètes dans le cadre des concerts symphoniques, de pièces lyriques, d'opéras ou de ballets. Dans son déroulement, chaque orchestre symphonique présente une certaine répartition des instruments, selon un critère de sonorité. Ainsi, certains instruments sont fondamentaux à chaque orchestre philharmonique, parce qu'on espère d'eux un impact de premier plan. Les autres instruments non moins importants, ont dans l'orchestre un caractère auxiliaire ou complémentaire.

Comment est composé le son d'un orchestre philharmonique ?

Dans la section des cordes, les instruments produisent un son, grâce à la vibration des cordes. Ils sont manipulés de trois manières différentes : en frottant, en appuyant ou en frappant les cordes. Pour les percussions, les instruments sont frappés ou secoués. Ils peuvent être des instruments accordés ou non : on accorde le xylophone et les timbales. Les non accordés sont la caisse claire, la grosse caisse, les cymbales et le triangle. Dans le lot des instruments à vent – en cuivre ou en bois –, le son est produit lorsque l'air passe à travers un tube. À certaines occasions, l'orchestre symphonique incorpore une quatrième section d'instruments sur invitation du chef d'orchestre philharmonique : le piano, la guitare ou le saxo.

Que fait le chef d'orchestre philharmonique ?

Le chef d'orchestre s'occupe de la direction des groupes de musiciens et leurs instruments respectifs. En général, 3 fonctions essentielles lui sont attachées :

  1. Il donne accès aux instruments ;
  2. Il aide au maintien du tempo de la pièce musicale ;
  3. Il donne la direction du rythme musical de l'œuvre.

Par ailleurs, le chef d'orchestre ou le metteur en scène se charge d'interpréter la partition dans sa globalité, en restant fidèle à l'esprit original des concerts, tout en donnant une vision personnelle. Pour ce faire, il doit avoir une connaissance approfondie de la vie et de l'œuvre des compositeurs. Il a fallu attendre le XIXe siècle pour voir la première apparition du chef d'orchestre en symphonie, lorsque les standards de l'orchestre symphonique furent réellement établis.

 

Poursuivez votre exploration musicale :
Actu/Conseil
Comment apprendre la guitare seul ?

La guitare est un instrument de musique à cordes, le deuxième plus utilisé en musique moderne après le piano. S’adaptant à de nombreux styles musicaux...