Qu'est-ce que l'oreille musicale ?

Qu'est-ce que l'oreille musicale ?
Sommaire de l'article

L'écoute en musique est si importante que l'organe humain musical, l'oreille est très sollicitée. Avec l'aide du cerveau, elle doit pouvoir désigner, chanter ou apprécier dans un morceau, la hauteur des notes de musique les unes par rapport aux autres dans la gamme. Nous allons découvrir dans cet article l'oreille musicale et ses différentes variantes. Peut-être que vous en avez une en toute ignorance. Oui, c'est peut-être le moment de découvrir votre talent musical caché.

L'oreille absolue est-elle acquise ou innée ?

L’oreille absolue est l'aptitude chez une personne à distinguer avec justesse à l’écoute d’une musique, les fréquences sonores très fines et rapides qui seraient passées inaperçues sans une telle faculté. Elle peut être innée ou acquise :

  • d'une part, innée parce que, bien qu’il n'existe pas de lien de parenté scientifiquement prouvé qui soit à l’origine de l oreille absolue, il est courant de voir des frères et sœurs en disposer, et plus rarement toute une famille. Ce don musical a sûrement son essence dans une des lois classiques de génétique : la dominance autosomale récessive à faible pénétrance.
  • d'autre part, une étude suggère que la capacité à acquérir l’oreille absolue serait universelle à la naissance. Et c'est l'environnement musical de l’enfant qui est capable de forger en lui cette capacité.

Comment savoir si on a l'oreille absolue ?

Lorsqu’on a l'oreille absolue, les signes suivants en sont révélateurs :

  1. facilité à reconnaître et à nommer une note musicale ou plusieurs, juste en écoutant jouer un instrument, sans besoin de se servir d’une note musicale de référence,
  2. une perception fine de la justesse musicale ;
  3. facilité à détecter les incohérences de hauteur et de rythme, à l’écoute d'une voix ou d'un instrument, là où d'autres ont du mal à les distinguer ;
  4. aptitude à identifier facilement une tonalité musicale ;

Parfois on a du mal à évaluer soi-même à son niveau, ces aptitudes. Pour ce faire, il existe des outils gratuits de test oreille absolue accessibles en ligne.

Les grands musiciens ont-ils tous l'oreille absolue ?

Il est scientifiquement démontré que seulement 0.005 des hommes possède l'oreille absolue, contre 5 % dans le rang des musiciens. Ce qui fait que la grande majorité des musiciens n'a pas l'oreille absolue. À l'image des grands musiciens dont les morceaux traversent et traverseront les siècles : Michaël Jackson, Frank Sinatra, Mariah Carey, Mozart, Beethoven, Chopin… posséder l'oreille absolue accélère souvent le processus de création de musique et permet au musicien d'aller très loin dans sa musique. Cependant, aussi étonnant que cela puisse paraître, il existe beaucoup de grands musiciens qui ne disposent pas de l'oreille absolue, pendant que nombreux autres musiciens qui en ont, ne délivrent pas pour autant de la bonne musique.

Quand parle-t-on d'oreille absolue active ou passive ?

Cette distinction présente très peu d’intérêt en pratique, mais il est bon de le savoir. Le critère de distinction nécessite des capacités vocales très différentes. En réalité, l’oreille absolue passive permet à son titulaire d'identifier les notes musicales qu'il entend, sans référence préalable. Mais il ne peut pas fredonner des chansons avec justesse sur des notes aléatoires. Il ne peut pas chanter un Si bémol sur n'importe quelle note. Inversement, ceux qui ont l'oreille absolue active le font très aisément.

L'oreille relative… De quoi s'agit-il ?

C'est la capacité à chanter ou à nommer toutes les notes, dans n'importe quelle musique, tant qu'on a une note de référence. Par exemple, lorsque quelqu’un joue le Do moyen sur un instrument, une personne avec l'oreille relative peut chanter ou nommer n'importe quelle autre note basée sur l'audition de ce Do moyen. Avec un peu d’apprentissage, ils peuvent obtenir la capacité à construire des accords, des harmonies et des mélodies basés sur la note de référence. Posséder une oreille relative permet également au musicien de jouer à l'instrument ou à l'oreille, des chansons en réalisant très vite quand une interprétation est erronée parce que chantée dans la mauvaise tonalité, ou si le chef d'orchestre ou le musicien principal souhaite changer la tonalité ou l'accordage d'instrument. Il est plus facile à ces musiciens de se produire dans des groupes musicaux, y compris des quatuors, des orchestres et des chœurs. Contrairement à l'oreille absolue, l'oreille relative est quelque chose que tout le monde peut apprendre avec ou sans instrument, en suivant une formation pratique sérieuse et assidue. 90 % des musiciens ont l'oreille relative. C’est presque impossible de trouver un grand musicien sans cette aptitude.

 

Poursuivez votre exploration musicale :
Actu/Conseil
Table de mixage : comment s'en servir ?

En studio comme sur scène, la console de mixage est l'outil permettant de mélanger de la musique ou tout autre signal audio. Il existe une large gamme...