Découvrons ensemble le monde fascinant de la contre basse

Découvrons ensemble le monde fascinant de la contre basse
Sommaire de l'article

La contrebasse à cordes pincées ou frottées est un instrument de la famille des violons. En tant qu'accessoire de musique, elle est indispensable aux orchestres symphoniques et à d'autres genres musicaux. Selon la manière dont elle est jouée, ce type d'instrument peut produire des sons profonds, puissants, mélodiques ou percussifs. Sa richesse sonore est inégalée. Découvrez l'univers intéressant de la contre basse : ses caractéristiques, son mode d’emploi, ses accessoires et son accordage.

Quelle est la différence entre la basse et la contrebasse ?

La basse diffère de la contrebasse par sa taille, sa sonorité, son style de jeu et son répertoire. La contrebasse à cordes est plus lourde et plus grande que la basse, c'est pourquoi elle doit être maintenue en place.

La contrebasse dispose d’un son plus doux, plus rond et plus acoustique que la basse, qui est plus aiguë, plus vive et plus électrique. Par rapport à la basse, la contrebasse est plus complexe à jouer, puisqu'elle nécessite l'utilisation d'un archet, le placement des doigts et la précision de l'intonation. Comme la contrebasse peut jouer des rythmes, des harmonies et des mélodies dans une variété de formes musicales, son répertoire est plus riche et plus varié que celui de la basse.

La contrebasse, un instrument à part entière

À la fois basse et soutien harmonique, la contrebasse occupe une place particulière dans la symphonie. Elle renforce la richesse et l'intensité du son de l'orchestre en jouant fréquemment des notes situées une octave plus bas que celles jouées par les violoncelles. Avec les autres instruments, elle peut créer des accords et des harmonies en jouant une variété de notes. Dans les passages solos, la contrebasse fait preuve d'une beauté lyrique et d'une grande dextérité.

Quelle est la différence entre la basse et la contrebasse ?

Comment on joue de la contrebasse ?

Pour jouer confortablement sans se fatiguer, il faut d'abord adopter la bonne posture. Tenez-vous debout ou assis face à l'instrument, les pieds légèrement écartés. Placez-la entre vos jambes, le dos appuyé contre votre ventre. Pour que le manche soit au niveau de la main gauche, réglez la hauteur de l'embout. Le pouce sur la baguette, l'index sur la grenouille et les autres doigts sur la mèche, tenez l'archet de la main droite.

Mettez ensuite cet archet sur la corde au niveau du chevalet et laissez-le glisser avec contrôle et douceur. En gardant à l'esprit l'espacement et le placement, appuyez les doigts de votre main gauche sur le manche. Écoutez attentivement le son produit et apportez les corrections nécessaires.

La contrebasse, un instrument exigeant une technique précise

Il faut du temps et des efforts pour développer la technique exacte nécessaire pour jouer de la contrebasse. Vous devez maîtriser un certain nombre de domaines, notamment :

  • Le coup d'archet : pour produire un son clair, vous devez savoir comment doser la pression, la vitesse et l'angle de l'archet. Il faut également être capable de changer de direction et de synchroniser les mouvements du poignet et du bras.
  • La main gauche : elle décrit la façon dont vous manipulez la hauteur du son, en appuyant vos doigts sur la touche. Il est important de disposer ses doigts avec soin, en faisant attention au placement et à l'espacement. En outre, vous devez être capable de faire glisser votre main autour du manche, tout en vous référant à votre pouce. Il existe plusieurs techniques de doigté qui permettent de jouer des accords, des arpèges, des gammes, ainsi que d'autres sons.
  • L’intonation : cette notion correspond à la précision avec laquelle un son est produit. Si la musique est trop haute ou trop basse, vous devez savoir comment accorder votre oreille et changer la façon dont vous placez vos doigts. Vous devez également être capable de jouer à l'unisson avec d'autres instruments et de vous adapter à eux.

Quels sont les accessoires nécessaires pour jouer de la contrebasse ?

Le son, le confort et la longévité d’une contrebasse sont influencés par les différents accessoires qui lui sont nécessaires. Les équipements suivants font partie des outils dont les musiciens doivent se munir pour jouer de la contrebasse :

  • La pique : c'est une tige métallique qui se fixe au fond de l'instrument pour le tenir debout. Elle est indispensable à la pratique de la contrebasse, car elle apporte au musicien un confort et une stabilité.
  • L'archet : tige de bois munie d'une mèche de crin qui sert à effleurer la corde pour la faire vibrer. C'est l'instrument principal de la contrebasse, qui produit et modifie le son.
  • La colophane : c'est une résine végétale que l'on applique sur la mèche de l'archet sous forme de blocs ou de bâtonnets. Elle améliore la qualité du son, en augmentant la friction entre l'archet et la corde.
  • Le diapason : un petit appareil métallique permet de produire un son de référence, qui est typiquement le La 440 Hz.
  • L'accordeur : un instrument électrique qui détermine si le son produit par la contrebasse est trop aigu ou trop grave. La contrebasse peut être accordée à l'aide d'un accordeur en modifiant la tension des cordes à l'aide des tendeurs ou des chevilles.
  • Étui : Pour protéger la contrebasse des chocs, de l'humidité et de la poussière, l'étui doit être solide, imperméable et rembourré.

Quels sont les accessoires nécessaires pour jouer de la contrebasse ?

Comment accorder une contrebasse ?

Pour obtenir une qualité de son idéale, l'accordage d’une contrebasse doit impérativement être effectué. On peut accorder ce type d’instrument de plusieurs façons, mais la plus courante est la suivante :

  • Utilisez un diapason ou un accordeur pour commencer à accorder la corde de La. Tournez le diapason dans le sens inverse des aiguilles d'une montre pour relâcher la tension de la corde si le son est trop aigu. En revanche, faites-le tourner vers la droite pour resserrer la corde si le son est trop grave. Continuez jusqu'à ce que le diapason ou un autre instrument indique que le son est accordé.
  • Accordez ensuite les autres cordes en prenant la corde de La comme référence. Grattez la corde à accorder et celle de La en même temps, tout en écoutant le son produit. Ensuite, en utilisant la même méthode, on modifie la tension de la corde à accorder. En conservant l'intervalle typique de quinte, le processus est répété pour chaque corde. Elles sont dans cet ordre : Mi, La, Ré et Sol.

Avec ses nombreuses possibilités créatives, la contrebasse se révèle être un véritable instrument de musique. Elle peut être utilisée comme solo pour mettre en valeur la mélodie et le talent, mais aussi comme basse pour renforcer le rythme et l'harmonie de l'orchestre. C'est un dispositif flexible qui s'adapte à une grande variété de styles musicaux, de la contrebasse au jazz, au rock et au blues. La contrebasse à cordes est particulièrement difficile à jouer, puisqu'elle exige une technique parfaite, une oreille sensible et un enthousiasme débridé. Si vous souhaitez découvrir et apprécier cette pratique, écoutez des contrebassistes de renom. Vous serez surpris par l'élégance et la variété du son de cet instrument.

Poursuivez votre exploration musicale :
Instruments
Comment apprendre le ukulélé ?

Le ukulélé est un instrument de musique très associé aux moments de plaisir riches en sonorité, à la plage. Son rythme devient si populaire en Europe ...